01 60 81 14 14
Contacter la mairie

Épicerie sociale

Située à Dourdan, au rez de jardin de la Maison de la Santé, l’épicerie sociale est destinée aux habitants des 11 villes de la communauté de communes.

C’est ce que propose l’épicerie sociale gérée par l’association Grain de sel et subventionnée majoritairement par la communauté de communes du Dourdannais en Hurepoix (CCDH).

Des courses à tout petit prix pour les personnes démunies.

Une séparation, des indemnités tardives, une perte d’emploi. Certains incidents de la vie compliquent le quotidien, au point où faire ses courses devient un problème insurmontable. L’épicerie sociale vient en aide aux personnes en difficulté (passagère ou pérenne) en leur permettant d’acheter des denrées alimentaires, des produits d’entretien et d’hygiène, en en payant que 10% de leur valeur et ce pendant une durée ne pouvant excéder 12 semaines par an.

Elles doivent constituer un dossier avec les justificatifs des charges et des ressources auprès de l’intervenante d’action sociale de la CCDH. Cette dernière est présente à l’épicerie lors des deux matinées d’ouverture et reçoit tout le monde au pied levé. Selon le ratio entre charges et ressources, la personne se voit attribuer (ou non) un montant de courses. Elle devra s’acquitter de 10% de ce montant. Prenons l’exemple d’une personne seule dont le quotient mensuel se situe entre 45 et 67,50 euros, c’est à dire qu’il lui reste cette somme sur son compte après avoir fait face à toutes ses dépenses. Elle bénéficie de 19 euros de courses et paiera 1,90 euros. L’accès à cette dotation dure douze semaines. « On comptabilise sept semaines d’attribution en moyenne, précise Magalie Mignot, responsable du Centre intercommunal d’action sociale de la CCDH. Certains ne viennent qu’une semaine, d’autres prennent les douze semaines. »

Brigitte Zins, trésorière de l’association abonde dans le même sens: «La moitié des nos bénéficiaires sont ponctuels. 50% des usagers viennent quatre à huit semaines, et on ne les revoit plus. Les autres 50% restent.» « On vérifie et renouvelle les dossiers toutes les quatre semaines pour voir si leur situation a évolué, précise Fleurette Guillard, présidente de l’association. Nous discutons avec la famille, nous les accompagnons dans leurs démarches. Certains ont besoin d’un suivi social. »

Subventionnée en grande partie par la CCDH, l’épicerie couvre les onze communes du groupement de communes. Les subventions proviennent également du département de l’Essonne, de la CAF (Caisse d’allocations familiales) et de la Préfecture. La plupart des usagers de l’épicerie sont âgés de 26 à 60 ans et viennent de Dourdan et de Saint-Chéron. Ce sont majoritairement des personnes seules ou des familles monoparentales.»

L’épicerie recherche des bénévoles

Le magasin est actuellement situé dans des locaux loués à la Ville. Il est ouvert les mardis et vendredis matins de 9h à 12h (sauf période de congés).

Après plus de 16 ans de fonctionnement et d’aléas de la vie pour certains bénévoles, l’épicerie sociale recherche de nouveau bénévoles désirant s’impliquer quelques heures, de façon régulière, au service des personnes en difficulté.

Les missions : approvisionnement, mise en rayon, accueil des bénéficiaires et caisse.

 

Renseignements : Brigitte Zins – 06 81 62 60 17 – brigitte-zins@orange.fr

Épicerie sociale

Maison de la santé
Esplanade Bad Wiessee (derrière le Centre Culturel)

 

Ouverte les mardis et vendredis
9h à 12h