01 60 81 14 14
Contacter la mairie

Nouvel EHPAD : la responsable de site fait le point

Publié le 14 octobre 2020

Le nouvel EHPAD a accueilli ses premiers résidents en septembre.

Dans l’attente de l’inauguration du bâtiment, Françoise Souvay, responsable du site, dresse le portrait de l’établissement.

Débutés en octobre 2018, les travaux visant à faire sortir de terre un nouvel EHPAD sur une parcelle du camping municipal ont touché à leur fin durant l’été et les premiers résidents ont été accueillis dès le mois de septembre. Dans ce cadre, Françoise Souvay, responsable du site, dresse le portrait de l’établissement.

Que propose ce nouvel EHPAD ?

Françoise Souvay : 100 places sont disponibles, réparties sur deux niveaux. Toutes sont des chambres individuelles. Il y a également une unité protégée pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, de 14 places. Il existe aussi un pôle d’activités de soins adaptés de 14 places également, à destination des personnes déjà résidentes de l’EHPAD et souffrant de la maladie d’Alzheimer. C’est un lieu où elles font des activités qui les aident à maintenir leurs facultés cognitives. Nous disposons également d’une salle multi- sensorielle, d’une balnéothérapie et de plusieurs autres salles d’activités.

De combien d’intervenants peuvent profiter les résidents ?

FS : Il y a quatre kinésithérapeutes, un pédicure, une coiffeuse et des animatrices qui proposent des activités tous les jours de la semaine, comme par exemple l’après-midi crêpes ou l’après-midi loto dont nos résidents ont pu profiter ces dernières semaines.

En temps de crise sanitaire, comment maintenir au mieux la qualité de vie en EHPAD ?

FS : Avec la crise sanitaire, les familles ne peuvent malheureusement pas rendre visite à leurs proches dans les chambres, mais uniquement dans les espaces dédiés. Les relations avec l’extérieur sont contraintes en ce moment, par la force des choses. Mais nous apprenons à communiquer différemment. Un projet de correspondances entre résidents est actuellement impulsé par les animatrices de plusieurs établissements du territoire, avec le concours de Nathalie Poulain.