01 60 81 14 14
Contacter la mairie

L’ASTI – La culture de l’autre : une richesse

Publié le 8 janvier 2018

Parce que s’installer dans un pays étranger n’est jamais simple, l’Association de solidarité pour les travailleurs immigrés, (ASTI) les aide à s’intégrer en leur apprenant la langue et la culture française.

L’association crée en 1972 accompagne également les enfants et créé de véritables liens entre apprenants et enseignants.

« Nous avons en tout 19 nationalités dans notre groupes d’apprenants. Au-delà des cours de français et de la méthodologie enseignée, c’est un lieu de rencontres et d’échanges. Il y a en qui viennent depuis 10 ans, des liens se tissent entre les bénévoles et les apprenants. Nous les aidons également dans les démarches administratives. Nous allons bientôt proposer de préparer le Test de connaissance  en français (TCF) organisé par le ministère de l’Intérieur, » explique Marie-Claude Neraudau, responsable du pôle adulte.

L’association s’adapte au fil des années

Au départ, Dourdan comptait une population immigrée majoritairement portugaise, bien intégrée dans la cité, mais nécessitant un soutien en langue française.

En 1974, un nouveau flux migratoire, originaire du Maghreb, a nécessité la mise en place de cours de français le soir après le travail : apprentissage de la langue française, accompagnement aux démarches administratives, nécessité de faire se rencontrer les différentes communautés pour créer du lien et éviter le repli identitaire.

En 78-79, la Ville vit un nouveau flux migratoire de travailleurs kurdes et turcs. Au début des années 80, la nouvelle politique du regroupement familial a vu l’arrivée de femmes et d’enfants non initiés à la langue française. L’Asti s’adapte en mettant en place un parrainage d’un enfant par une famille bénévole, ce qui permet aux mamans immigrées de sortir de leur isolement et s’initier à la langue et à la culture françaises.

Des ateliers de langue, de couture, de cuisine, de gymnastique sont programmés. Depuis 1984, ces actions n’ont cessé de croître grâce à l’aide financière de l’Acsé (fonds de financement social), de la CAF et la mise à disposition de locaux par la mairie de Dourdan. Aujourd’hui, l’Asti fonctionne avec une vingtaine de bénévoles et un salarié à temps partiel.

L’accompagnement à la scolarité pour les enfants du CP au CM2

La trentaine d’enfants est accueillie pour l’accompagnement scolaire tous les jours de 16 h à 18 h sauf le mercredi. Deux mercredis par mois, des activités sportives ou culturelles leur sont proposées. Au-delà de l’aide à la scolarité qui leur

est apportée, des ateliers d’arts plastiques offrent un cadre ludique pour découvrir les arts, la culture, l’informatique ainsi que la citoyenneté. Des sorties culturelles et des fêtes sont organisées et l’association participe à la Fête médiévale. En 2016, elle a mis en place avec le club de football Dourdan sport le dispositif Le foot c’est bien, l’école c’est mieux.

« Nous assurons l’aide à la scolarité aux élèves du CP au CM2, tout en assurant la passerelle avec l’entrée en 6e . Nous avons des cours collectifs mais aussi individuels. Nous dépendons de l’Éducation nationale et avons un cadre très réglementé. L’Asti est agréée par l’Adpep 91 avec le contrat local d’accompagnement à la scolarité. Il y a un règlement et des valeurs à respecter exposés dans la charte d’accompagnement à la scolarité » explique Jeanne Pommier, responsable du pôle enfants.

L’apprentissage de la langue et de la culture françaises pour les adultes

La quarantaine d’adultes a de 20 à 50 ans et est originaire des quatre coins du monde. Chaque mardi et chaque jeudi après-midi, de 14 h à 16 h, les apprenants sont répartis en fonction de leur niveau et de leurs attentes. Le vendredi, un cours d’histoire et citoyenneté, animé par un professeur d’histoire au lycée, leur est proposé.

Le mardi matin, se tient un cours d’initiation à l’informatique et régulièrement des ateliers de cuisine et de couture sont organisés. Des sorties culturelles sont programmées, comme cette année, au Louvre.

Tous sont très motivés et travaillent dans une ambiance chaleureuse et studieuse. La pause café est un moment d’échanges entre bénévoles et apprenants.

asti cours

Pour Anna, Polonaise, l’Asti joue un rôle essentiel dans son intégration  « Mon mari faisait partie de la Légion étrangère. La France lui a proposé la nationalité française à la fin de sa carrière pour le remercier de ses services rendus. Je l’ai donc rejoint. En Pologne, j’étais responsable d’une entreprise de cosmétique. Arrivée en France, j’ai dû me concentrer sur ma vie de famille avant tout, n’ayant pas de famille proche pour faire garder mes enfants. Mes enfants étant un peu plus grands maintenant, je peux m’occuper de moi. Grâce à l’Asti, je commence à maîtriser le français même si je continue à chercher mes mots à l’oral. Nous avons des devoirs à faire à la maison. Les cours d’histoire et de citoyenneté donnent beaucoup d’informations et on nous informe des différents événements dourdannais auxquels nous pouvons nous rendre. »

Devenez adulte bénévole

Vous aimez les échanges interculturels, vous avez le sens de la pédagogie et de l’écoute, manifestez-vous auprès de Marie-Claude Neraudau: 06 17 38 68 47 ou de Salia Bodèle (présidente de l’Asti): 06 60 70 49 24

Asti de Dourdan
27 rue Jubé-de-la-Pérelle
91410 Dourdan
Tél. : 01 64 59 67 91