01 60 81 14 14
Contacter la mairie

Lac-Mégantic : les confessions de la Mairesse

À l’occasion des 30 ans du jumelage qui lie Dourdan à Lac-Mégantic, la Ville a accueilli de nombreux élus québécois.

Fête médiévale et avenir du jumelage : retrouvez l’interview de Julie Morin, Mairesse de Lac-Mégantic depuis novembre 2017.

Que dire sur ce flambeau que vous avez récupéré à votre élection en tant que mairesse de Lac-Mégantic, en 2017 ?

Julie Morin: Cela m’a fait bien plaisir de prendre le relai, entre autre de Colette Roy Laroche qui était celle qui avait mené le jumelage le plus longtemps puisqu’elle a fait un mandat de 13 ans. Pour moi, c’est une fierté. Je sentais bien, aussi bien chez les citoyens que pour la municipalité, que c’était un jumelage qui était important. On m’a fait le transfert de connaissances. Et, pour moi qui est une mairesse de 36 ans, de prendre le relai d’un jumelage qui dure depuis 30 ans, c’est aussi symbolique. C’est montrer qu’il y a une relève pour ce jumelage mais aussi un peu au niveau associatif. Je pense que c’est un défi que l’on doit continuer de se donner : faire en sorte qu’il y ait une relève pour que ce jumelage-là, qui est aussi enrichissant pour la municipalité que pour les citoyens qui y participent, continue encore pour les 30 prochaines années.

Vous avez découvert pour la première fois la Fête médiévale de Dourdan. Que retenez-vous de cette expérience ?

Julie Morin : En un mot, wahou. C’est ce qui me vient. C’était non seulement notre première fois à Dourdan, mais également notre première fois à ce festival. C’était vraiment fantastique de voir et de vivre cette expérience-là. Nous avons eu la chance d’être costumés par l’association La rencontre entre le chêne et l’érable, donc nous l’avons « complètement » vécu. De voir tout ce monde dans les rues, les familles et les gens de tous âges en profiter, les déambulations dans les rues et le spectacle de feu également : c’était vraiment très impressionnant. Je pense que Dourdan a de quoi être très fière de ce festival. Non seulement Dourdan, mais aussi toutes les communes autour.  Je pense que c’est un festival qui doit être reconnu et qui est déjà très attractif mais qui peut le devenir encore davantage. Par ailleurs, vous ne pourriez pas inventer ce festival-là. L’architecture, le château, les pavés sur le sol… personne d’autre ne peut l’inventer. Et, de se promener avec Le Maire puis de voir les citoyens qui viennent l’aborder, qui expriment leur satisfaction et leur reconnaissance face au travail des élus mais également de l’équipe, c’était très intéressant pour nous de pouvoir voir ce partage qui se fait.

Jacques Dostie : Pour ma part, c’était aussi ma première visite et, je ne savais pas à quoi m’attendre. Je me demandais comment et quoi faire. Finalement, comme Julie Morin l’a mentionné, grâce aux costumes fournis et la compagnie du Maire, nous étions en mesure et d’apprécier la fête et d’apprécier la vie du milieu à cette période-là.

Quels projets et quel avenir pour le jumelage ?

Julie Morin : Nous avons surtout de la pression. Nous avons vécu quelque chose d’exceptionnel cette semaine. Je peux vous dire que nous avons a été accueillis de façon impressionnante, autant par Le Maire que les citoyens de l’association. À voir la richesse entre les humains de part et d’autre de l’océan, ces amitiés qui durent depuis de nombreuses années, je pense que l’on ne peut pas faire autrement que d’avoir envie que ça continue, autant du côté des deux villes que du côté citoyen. Ce que l’on se dit, c’est que la prochaine fois que les Dourdannais vont venir à Lac-Mégantic, il faudra essayer d’être à la hauteur de ce que l’on a vécu cette semaine. Pour l’instant, nous ressentons donc une pression, bien que ce soit pas du tout l’objectif. Mais je pense que l’on est aussi capables, à Lac-Mégantic, d’accueillir les visiteurs d’une belle façon. Nous avons juste hâte d’être à cette prochaine fois et nous espérons que d’autres Dourdannais auront envie de se joindre au jumelage et de venir nous rendre visite. Ainsi, ils pourront voir toutes les ressemblances qui existent entre les deux villes mais aussi toutes les différences, ce qui fait que l’on est capables de s’enrichir l’une et l’autre.

Une semaine riche en découvertes

À l’occasion de sa venue en Ville, la délégation québécoise s’est adonnée à plusieurs activités afin de renforcer les liens qui unissent Lac-Mégantic à la ville de Dourdan. Une réunion de travail portant sur les actions déjà menées et les projets à venir, un tour à la Fête médiévale, une visite à l’école Georges-Leplâtre où les enfants ont mené un travail avec les jumelages tout au long de l’année et bien d’autres activités ont rythmé le programme de la semaine. Revivez quelques-uns de ces moments en images !