01 60 81 14 14
Contacter la mairie

Georges PALFI : un maître d’arme emblématique

Retour sur la carrière de Maître Palfi.

Étroitement lié au Cercle d’escrime de Dourdan, il a remis le sabre français à l’honneur.

Né à Budapest en 1939, Georges PALFI commence l’escrime dès l’âge de 10 ans. Le déclenchement de ce qui sera son éternelle passion a lieu lors d’une démonstration à Budapest.

Ensuite, les événement s’enchaînent, il s’inscrit à des cours d’escrime donnés dans son école et ne cesse de s’entrainer. Après son départ de Budapest en 1956, il obtient son bac en Autriche et rejoint dans la foulée la France et Bordeaux pour la suite de ses études.
Chacun de ses déplacements nécessiteront en priorité la recherche d’une salle d’arme rapidement. C’est le cas dès son arrivée à Bordeaux et lors de son départ pour Paris en 1962, afin de trouver du travail.

PALFI se distingue par ses résultats sportifs (plusieurs championnats de France), mais surtout par ce constant partage avec les jeunes qu’il forme. Ce travail de transmission lui a toujours tenu à cœur, au point d’être incité à passer le diplôme de maitre d’arme. Ingénieur électronique à l’époque, il ne peut pas s’arrêter de travailler et obtient ce diplôme d’Etat en tant que candidat libre en 1968.

Il arrive à Dourdan l’année suivante et est contacté par le Cercle d’escrime pour devenir le maître d’arme du club…
Aujourd’hui encore, Maitre PALFI continu de transmettre son expérience au futur de l’escrime français. Il est néanmoins épaulé depuis deux ans par un autre maitre d’arme, M. Hervé CHARRON.

Coupe du monde de sabre : la compétition made in Dourdan

Le Cercle d’escrime de Dourdan a vu le jour en 1967. Il est fondé par trois escrimeurs de Dourdan qui, lassés de se rendre à Chartres 2 fois par semaine pour entrainer, ont décidé de créer leur club.

En plus de former bon nombre de tireurs, l’association crée deux compétions nationales pour les moins de 20 ans. C’est la naissance de la Coupe du monde que nous connaissons aujourd’hui.

Mais en 1983, la Fédération internationale d’escrime décide de créer un circuit de coupe du monde junior et propose d’incorporer la compétition dourdannaise dans ce circuit. Au début les deux compétitions sont masculines et féminines, mais suite à un partage des épreuves entre les nations, la Fédération a retiré le sabre féminin de cette étape du circuit. Le Cercle d’escrime décide alors de créer une nouvelle catégorie, par équipes.

Petit à petit, cette compétition s’est élargie à l’échelle européenne, puis mondiale. Aujourd’hui, elle fait partie des épreuves d’escrime les plus renommées dans le monde avec celle de Budapest.

La Coupe du monde de sabre junior fête son 37ème anniversaire et vous donne rendez-vous les 16 et 17 février !