01 60 81 14 14
Contacter la mairie

Foire Ventôse : Jacques Duvoir, doyen de la foire

Jacques Duvoir, 97 ans, a tenu le rôle de président du syndicat d’initiative, durant plus de 20 ans

Ancienne dénomination de Dourdan Tourisme, le syndicat d’initiative était, en charge de l’organisation de la Foire Ventôse.

« L’équipe du moment était composée de Georges Bonnot, Michel Louvet, Paul Viot et moi-même : des gens formidables. Le syndicat d’initiative était composé de bénévoles qui exposaient aussi à la Foire. Au début, c’était juste une petite foire agricole, sous la halle. Il y avait quelques bestiaux place du Jeu de paume, vers 1928.

 

Ça a évolué car, sous la halle, il y avait de plus en plus d’exposants. Avec Georges et Michel, nous nous sommes dit ‘Ça prend trop d’ampleur’. Puis, un beau jour, le Maire de l’époque, M. Ceccaldi, nous a dit ‘J’aimerais que vous fassiez une foire inter-centre’. La Foire Ventôse s’est donc exportée jusqu’en face de la Mairie où nous avons monté deux chapiteaux au Parterre. Les machines agricoles se sont installées au niveau du Parterre et toute la partie alimentaire était située sous la halle.

« À l’époque, les gens attendaient la foire pour acheter ce dont ils avaient besoin. »

Au commencement, ce sont les exposants de Dourdan qui ont fait la Foire, il n’y avait pas d’exposants de l’extérieur. La Foire a commencé à devenir plus importante avec une exposition de voitures en supplément, et il restait quelques machines agricoles. Sous les chapiteaux, il y avait deux ou trois restaurants, des exposants de nourriture traditionnelle française, de vin, etc. Tous les ans, nous agrandissions.

 

Puis, la fête foraine s’est installée devant les gymnases, vers l’Intermarché. Les gens en profitaient car c’était ce que l’on appelait des « prix foire ». A l’époque, il n’y avait pas beaucoup de magasins, les gens attendaient la foire pour acheter ce dont ils avaient besoin. Aujourd’hui, ça a changé, il n’y a plus le même engouement mais les gens viennent quand même car c’est la Foire Ventôse ».