01 60 81 14 14
Contacter la mairie

Covid-19 : Masques

Publié le 20 avril 2020

Des masques pour sortir du confinement

La ville multiplie les initiatives pour récolter, distribuer et commander des masques pour faire face à la crise sanitaire.

La priorité a été donnée aux personnels soignants. Aujourd’hui, notre objectif est d’assurer une distribution à l’ensemble de la population au moment du déconfinement.

Une collecte de tissus est également lancée afin de doter les couturiers de la ville. Explications.

Depuis le début de la crise, la ville a d’ores et déjà distribué près de 4 000 masques médicaux aux pharmacies et professionnels de santé, grâce aux dons d’entreprises du territoire ou de la Région Îe-de-France.

La ville a également passé une commande de 8 000 masques médicaux à un fabricant de Vendée. Ils seront distribués en priorité aux personnels de santé en exercice et aux personnes particulièrement exposées.

11 000 masques en tissu

 

Par ailleurs, le Président de la République a annoncé que chaque français pourrait disposer d’un masque à partir du 11 mai. Nous ne connaissons pas les modalités de cette mise à disposition à cette heure. La municipalité sait combien cette question occupe l’esprit de nos concitoyens.

Sans attendre, la ville a commandé 11 000 masques en tissu lavables (1 masque par habitant) avec la Région Île-de-France.

Ces 11 000 masques seront pour les habitants de Dourdan.

Une collecte de tissus

 

De nombreux Dourdannais se sont manifestés au sein de la cellule solidarité COVID-19 pour proposer leurs compétences de couturiers. Certains travaillent de chez eux et nous déposent les masques en mairie. D’autres ont besoin de matériel.

La mairie a commandé des élastiques. Elle organise également une collecte de tissus. Vous en avez peut-être chez vous : du coton, des chemises, des draps, des chutes… tout est bon, du moment que le tissu est propre.

Cette collecte de tissus nous permettra de doter les couturiers de la ville, voire, selon les quantités, d’envisager des ateliers de fabrication de masques.

Rappelons que le port du masque n’affranchit pas des gestes barrières, qui restent essentiels pour casser la chaîne de transmission du virus : garder un mètre de distance au moins avec chaque personne, tousser dans sa manche.