01 60 81 14 14
Contacter la mairie

L’Agenda 2030

Engagée dans le développement durable à travers différentes initiatives, la Ville a construit son propre Agenda 2030

La Ville a reçu le label Notre Village Terre d’Avenir.

En effet, le 27 novembre dernier, les membres du Comité National de Labellisation et d‘Evaluation se sont réunis afin d’expertiser notre dossier.

L’Agenda 2030 a pour objectif de porter des projets concrets sur le territoire, visant à répondre aux 5 finalités officielles définies par le Ministère de la Transition écologique et solidaire, à savoir :

  • La lutte contre le changement climatique et protection de l’atmosphère
  • La préservation de la biodiversité, protection des milieux et des ressources
  • L’épanouissement de tous les êtres humains
  • La cohésion sociale et solidarité entre territoires et générations
  • Une dynamique de développement suivant des modes de production et de consommation responsables.

Après une période de débat public, un audit en interne, la constitution de groupes de travail, une vision des attentes des citoyens et des besoins identifiés sur le territoire dourdannais a pu être clairement définie et exprimée.

43 actions ont été retenues et présentées sous forme de fiches. Elles sont intégrées à un Plan d’actions, établi pour les 3 années à venir, organisé selon 4 grandes orientations et 12 objectifs.

La charte de développement durable Agenda 2030 – 2019-2022, présentant le Plan d’action ainsi que le diagnostic du territoire a été approuvé par le Conseil municipal le 8 novembre 2019.

1. Dourdan, une ville plus verte et plus durable

Pour cette 1ère ambition, 14 fiches-action scindées en 3 groupes :

  • Moins jeter et plus recycler : objectif zéro déchet

Projets : accueillir une recyclerie, équiper les restaurants scolaires de tables de tri, développer le compostage partagé à l’école et en vill, lutter contre la pollution des mégots.

  • Promouvoir les circulations douces et les déplacements alternatifs

Projets : proposer la promotion des circulations douces, organiser une journée sans voiture, encourager la mise en place d’espaces publics partagés, réadapter de l’offre de transports en commun, encourager la pratique du vélo, déployer des bornes de recharges électriques.

  • Biodiversité : mieux connaître et mieux protéger

Projets : créer un espace dédié à la nature et à la biodiversité, encourager les démarches d’inventaires participatifs, encourager le projet de la Trame verte et bleue, initier la pratique de l’éco-pâturage, intégrer les espaces naturels du territoire dans le PNR.

2. Mieux vivre ensemble à Dourdan

Pour cette 2ème ambition, 11 fiches-action scindées en 4 groupes :

  • Se rencontrer, échanger et s’entraider

Créer un événement interquartiers pour renforcer les liens, soutenir les projets intergénérationnels, créer des espaces de potagers collectifs, mettre en place un espace convivial de restauration et d’animation.

  • Simplifier la vie des Dourdannais

Amplifier la dématérialisation des procédures, les harmonsier pour simplfier les démarches.

  • Soutenir la richesse du tissu associatif dourdannais

Construire une maison au service des associations, développer l’offre d’équipements sportifs adaptés, réaliser un portail associatif adapté.

  • Développer des actions de santé pour tous

Promouvoir la prévention par le sport et la communication sur les défibrillateurs pour sauver des vies.

3. Une économie et une agriculture plus locales et durables

Pour cette 3ème ambition, 6 fiches-action scindées en 2 parties :

  • Privilégier les circuits courts et promouvoir une agriculture durable

Soutenir un projet de création d’une cuisine centrale dans le Sud Essonne, ouvrir un service de vente de produits locaux et encourager les démarches d’agriculture et de permaculture durables.

  • Soutenir l’économie et le commerce local

Déployer la monnaie locale La Racine, expérimenter une boutique éphémère en centre-ville, participer à la création d’un espace de co-working

4. Dourdan, une commune engagée et exemplaire

Pour cette 4ème ambition, 12 fiches-action rangées en 3 parties :

  • Promouvoir le développement durable et la participation de tous les citoyens

Lancer un appel à projets associatifs “développement”, accompagner les écoles dans leurs projets de développement durable, créer une charte “ville propre”, participer à la Semaine du développement durable, tenir une réunion de groupe de pilotage pour le suivi de l’Agenda 2030.

  • Tendre vers une gestion durable de la collectivité

Construire et rénover durablement les bâtiments communaux, optimiser l’éclairage public pour diminuer la consommation lumineuse, installer des récupérateurs d’eau de pluie et concevoir de manifestations locales plus durables et responsables.

  • Faire du personnel communal des ambassadeurs du développement durable

Équiper des services de vélos électriques, dématérialiser les procédures et les échanges et instaurer du tri sélectif dans tous les services communaux.

Ce plan qui formalise des objectifs, des actions ou encore le calendrier à tenir est entrepris avec l’association Notre Village, qui s’appuie sur un diagnostic du territoire, une large concertation avec tous les acteurs de la commune et un plan d’actions pour 3 ans.

Reconnue comme experte depuis 2006 par la Délégation interministérielle de l’Écologie et du Développement durable, l’association Notre Village a déjà accompagné 192 collectivités.

Le 22 février, lors du conseil municipal, les élus ont, à l’unanimité, donné le coup d’envoi de cet agenda en autorisant l’adhésion à l’association et en plébiscitant la démarche. Ils officialisent ainsi leur volonté de mettre en place un plan d’actions coordonnées, qui pérennisent les démarches initiées en Ville et ouvrent de nouveaux champs.

Enjeux mondiaux, réponses locales

Les agendas 2030 locaux sont la réponse concrète aux défis environnementaux, sociaux et économiques mondiaux reconnus pour la première fois au Sommet de la terre à Rio de Janeiro en juin 1992 et dont l’urgence est régulièrement rappelée par les rapports du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec). Selon eux, en 2050, la température aura augmenté de 1,5 °C depuis 1900, 50 % des forêts métropolitaines seront soumises au risque incendie, la sécheresse engendrera un manque de 2 milliards de m3 d’eau. Face à ces enjeux, il faut construire la riposte avec des actions au plus près des réalités du terrain qui partagent un même objectif : concilier développement économique, progrès social et protection de l’environnement. Trois piliers réunis sous le mot générique de Développement durable.

17 objectifs de développement durable au cœur de l’agenda 2030

En 2015, 193 États membres de l’ONU adoptent le programme de développement durable à l’horizon 2030, appelé Agenda 2030. Il ambitionne la transformation de notre monde en éradiquant la pauvreté et en assurant la transition vers le développement durable. Les grandes finalités de ce programme, entérinées par le Ministère de la transition écologique et solidaire, sont : la lutte contre le changement climatique et la protection de l’atmosphère, la préservation de la biodiversité, la protection des milieux et des ressources, l’épanouissement de tous les êtres humains, la cohésion sociale et la solidarité entre les territoires et entre les générations, la dynamique de développement suivant les modes de production et de consommation responsables. Pour y parvenir, 17 objectifs de développement durable ont été définis.

Être acteur de son développement

Autant d’enjeux qui doivent trouver une déclinaison à l’échelle de la commune, en lien avec le Plan climat air énergie territorial, lancé le 26 février 2019 par la Communauté de communes du Dourdannais en Hurepoix. L’élaboration de l’Agenda 2030 comprend plusieurs phases qui doivent garantir son efficacité et son caractère très opérationnel.