01 60 81 14 14
Contacter la mairie

La forêt de Dourdan

La forêt domaniale de Dourdan s’étire sur 1830,94 hectares

 

En englobant la forêt communale et les parcelles boisées privées, le massif forestier s’étend du massif de Saint-Arnoult au massif de l’Ouÿe au nord-ouest de Dourdan.

Une forêt de classe royale

 

Répartie sur plusieurs communes et à cheval sur les départements des Yvelines et de l’Essonne, la forêt domaniale couvre 52,1% du territoire dourdannais. Ancien territoire de chasse des rois de France, ce statut de forêt royale lui confère une protection durable.

Très prisée par les riverains, la forêt de Dourdan abrite de nombreux trésors. Elle est composée de châtaigniers, de charmes, de résineux, de hêtres et de frênes mais c’est le chêne sessile qui règne sur toutes les essences de la forêt.

L’un des plus beaux spécimens est le Chêne du Beau Rouvre sur le massif de Saint-Arnoult. Droit et majestueux, il a plus de 200 ans et a été conservé pour sa beauté.

Le chêne des six Frères, situé dans le bois des Boissières, est également une particularité de la forêt, une rareté de la nature. A trois mètres du sol, il se détache en six troncs distincts. Il serait âgé de 500 ans et domine les autres arbres de la forêt. Tous ces arbres ont permis à la forêt d’être classée.

La forêt domaniale de Dourdan est gérée par l'Office National des Forêts
La forêt domaniale de Dourdan est gérée par l'Office National des Forêts
Les hérons surplombent souvent les étangs de la forêt de Dourdan.
Les hérons surplombent souvent les étangs de la forêt de Dourdan.

Une faune des racines aux cimes

Au pied de la futaie de chênes, les champignons (girole, pied de mouton, trompette de la mort, cèpe) enchantent les promeneurs.

De nombreux animaux peuplent la forêt, comme les cerfs, les chevreuils, les sangliers et les renards. Les cimes des arbres abritent aussi une faune très riche comme les écureuils roux, les chauves-souris et les chouettes hulottes. D’autres rapaces, espèces protégées, volent au dessus de nos têtes comme la buse, l’épervier ou encore l’autour-des-palombes. Une centaine d’espèces d’oiseaux de la mésange au pinson en passant par le pigeon ramier nichent dans les arbres.

Côté insectes, la forêt de Dourdan offre un refuge à l’abeille noire européenne. Les produits phytosanitaires n’entrent pas dans les forêts qui deviennent donc zone de protection pour les abeilles. D’autres petites bestioles comme le scarabée lucane cerf-volant ou les libellules cohabitent également dans la forêt. La multitude d’espèces est accueillie dans les zones humides de la forêt. On compte 108 mares, de 50 à 200 m², habitat naturel des libellules. Ces points d’eau sont installés et entretenus dans une démarche de préservation de la biodiversité.

Pêche et marécage

 

Les Fontaines Bouillantes, dans le massif forestier, abritent trois étangs de sept hectares au total. Les carpes, les gardons et les brèmes nagent à côté des brochets et des perches. Les étangs sont le lieu de rencontre des passionnés de pêche.

La zone humide, dite du Grillon, à côté du moulin du même nom, libère une atmosphère marécageuse avec un mélange de milieux boisés humides et de roselières. Elle constitue un bassin de rétention d’une capacité de 80 000 m3 qui contribue à limiter les crues de l’Orge. La zone humide, dite des Prés de l’Étang offre un décor naturel dans un environnement plutôt urbain. Cette zone sert également de bassin de rétention pour une capacité de 50 000 m3.

Des aménagements d’accueil comme un mini arboretum ou des parcours de jeux permettent de profiter pleinement de ce milieu forestier. Pour plus d’informations, consultez le site de l’ONF : www.onf.fr

Les cannes à pêche se prélassent au bord des étangs de la forêt
Les cannes à pêche se prélassent au bord des étangs de la forêt
Les familles comme les marcheurs plus chevronnés trouveront leur bonheur sur les sentiers forestiers.
Les familles comme les marcheurs plus chevronnés trouveront leur bonheur sur les sentiers forestiers.

Un kilomètre à pied… ça use les souliers

 

Pour partir à la découverte de la forêt, il existe des dizaines de sentiers et balades.

Plusieurs associations organisent des randonnées (voir le guide des associations).

Marqués en rouge et blanc, deux sentiers de grandes randonnées (GR) passent devant le chêne du Beau Rouvre. Il y a le GR1 qui s’étend sur 4,5 km et sa variante, le GR 111 qui mesure 5,32 km.

Pour les moins sportifs ou les familles, cinq sentiers de petite randonnée, soit un total de 19,4 km, sont accessibles dans la forêt. Des sentiers de randonnées sont également créés pour les balades équestres. Une carte Guide de la forêt domaniale réalisée par l’Office national des forêts est en vente à l’accueil de Dourdan Tourisme

Ces lieux qui valent le détour