01 60 81 14 14
Contacter la mairie

Les engagements citoyens

Egalité femmes, hommes, lutte contre les discriminations, défense des valeurs de la république, solidarité, développement durable… la Ville après plusieurs engagements citoyens, qu’elle fait vivre par des actions concrètes.

Les droits de l’homme, une valeur portée haut

Qu’il s’agisse de l’accueil des migrants été 2017, de la défense des valeurs républicaines ou de l’égalité entre les femmes et les hommes, la municipalité mène une politique continue. Celle-ci s’est exprimée par un travail avec l’association gérant le campement d’urgence, la mise en relation avec les associations, les partenaires, l’organisation d’évènements. Des actions qui ont été saluées et ont montré que la fraternité n’est pas un vain mot. De manière symbolique, Dourdan a reçu le prix de la ville fraternelle envers les réfugiés. La solidarité avec ceux qui souffrent a également pris la forme de la mise à disposition de deux logements communaux, rénovés par les associations et réfugiés, au CCAS pour l’hébergement d’urgence.

Liberté, égalité, fraternité : une devise et des actes

Liberté de croire ou de ne pas croire, de pratiquer ou de ne pas pratiquer, liberté d’expression… Alors que la France est encore sous la menace terroriste, plus que jamais ces principes qui fondent notre République doivent être réaffirmés. Non seulement lorsque de terribles évènements viennent endeuiller la France, mais aussi au quotidien auprès des plus jeunes et à travers le soutien des initiatives faisant vivre ces droits. Lors des temps d’activités éducatifs, à travers les actions du Point jeunes, lors des cérémonies officielles, etc. ces principes et valeurs sont rappelés, mises en oeuvre.

L’égalité femmes/hommes : une charte signée

Dourdan est signataire de la Charte européenne pour l’égalité des femmes et des hommes dans la vie locale, comme 250 collectivités locales françaises. En 2017, elle a aussi adopté en juillet un plan pour l’égalité femmes/hommes. De la sensibilisation à l’accueil du public, un plan d’ensemble a été mis en oeuvre au sein des services de la Ville en direction des agents, des agentes et du public. Pour chaque objectif, des actions spécifiques ont été définies, un calendrier détaillé et une évaluation systématique prévue.

La lutte contre les discriminations : prévention et actions

Pour lutter contre les discriminations liées au genre, à l’origine, à l’âge, au handicap…., la Ville a déterminé plusieurs axes prioritaires  : une politique de ressources humaines attentive aux discriminations, le développement d’un accès aux services communaux non discriminant, la promotion d’une société plus inclusive. Pour chacun de ces axes, des actions sont mises en place.

Pour rappel, la loi punit toute discrimination ayant trait à l’un des 22 critères inscrits dans le marbre. Le champs d’intervention est donc vaste et appelle une grande vigilance car, par méconnaissance de la loi, par nos paroles ou actes, nous pouvons faire subir une discrimination.

Les actions qui vont être entreprises par la Mairie vont consister à sensibiliser et former les agents, prévenir et lutter contre toute discrimination dans le processus de recrutement, mettre en place une cellule de veille et d’accompagnement du personnel communal et les usagers des services municipaux, informer et développer des actions et dispositifs pour tous les publics, développer l’accès aux services municipaux et à un accueil bienveillant et adapté au public.

Un développement plus durable

L'isolation de la maison de santé a été particulière étudiée pour réaliser des économies d'énergie.

A l’occasion de la Conférence climat de Paris et de la COP21, la Ville a répondu à l’appel lancé de Nicolas HULOT, alors qu’il n’était pas encore ministre. Cette signature, qui rappelle l’urgence d’agir à tous les niveaux, officialise la politique menée par la ville en matière de développement durable et de préservation des ressources. Ainsi, plus de 20 000Kwh ont été économisés depuis 2013, grâce aux économies d’énergie. Ce, via notamment un plan pluriannuel de remplacement de l’éclairage public (utilisation de modules bi-puissance réduisant de 30 % la puissance de 23 h à 5 h du matin, remplacement  des candélabres les plus énergivores).

Au total, en 2019, 1/4 du parc d’éclairage public aura été changé pour un investissement de 579 000 euros. Les gains s’établissent à plus de 20 % de consommation et parfois 50 % dans certains secteurs.
Autre domaine dans lequel cette démarche a été initiée, l’électricité avec 100 % de renouvelable dans le marché de fourniture. Depuis le 1er janvier 2016, Dourdan est approvisionnée en électricité produite à 100 % par des énergies provenant des éoliennes, de panneaux photovoltaïques ou de barrages hydrauliques. Ce nouveau contrat représente aussi une baisse de 9,6 % des tarifs sur les consommations.

Enfin, l’isolation des équipements publics représente un levier important. Deux projets majeurs de la Ville ont fait l’objet de travaux dans ce sens : la Maison de santé équipée de double vitrage, d’une isolation thermique extérieure d’une nouvelle chaudière ; la restauration scolaire Regnard avec le remplacement de l’ensemble de ses fenêtres. Une démarche initiée pour chaque réhabilitation et projets de la Ville.

La préservation de la nature et de la biodiversité

Mobilisés sur le respect de l’environnement, les services Espaces verts et Propreté urbaine ont vu cette dimension prendre un nouveau tournant avec la loi de transition énergétique pour la croissance verte du 22 juillet 2015. Celle-ci interdit aux collectivités d’utiliser des produits phytosanitaires (pesticides) pour l’entretien des espaces verts, des lieux de promenade et de la voirie.

Afin de préparer cette évolution, le service Espaces verts avait réduit fortement leur usage et externalisé le désherbage chimique des rues à une entreprise employant des produits de dernière génération, moins toxiques. Certaines zones de la ville étaient également passées progressivement ces dernières années au zéro phyto, à l’image des fossés du château, du parc Lejars-Rouillon, du camping et d’une partie du boulevard des Alliés.

Pour plus d’efficacité, le territoire a été découpé en 3 secteurs pour couvrir l’essentiel des besoins mais cela n’empêche pas complètement la végétation spontanée de faire son apparition dans l’espace public. Par ailleurs, les services appliquent la gestion différenciée des espaces, de manière à renforcer l’intervention humaine sur certains sites et à la réduire sur d’autres, afin de favoriser la biodiversité.

2 Abeilles pour l’action en faveur des polinisateurs

En novembre 2017, le comité APIcité a décerné la mention Démarche remarquable, représentée par deux abeilles, à la Ville. Attribué pour deux ans, ce label reconnaît et met en valeur l’engagement des collectivités en faveur des pollinisateurs et  de l’environnement. Le comité a été particulièrement sensible à plusieurs points : la création du rucher pédagogique communal en 2015,  l’arrêté communal contre le frelon asiatique sur le domaine public et chez les particuliers et la mise en œuvre du zéro phyto. La Ville a également cochée plusieurs critères en matière de développement durable, gestion raisonnée des espaces verts, préservation de la Biodiversité, d’ Apiculture(et)  de sensibilisation a la protection des pollinisateurs. Aux entrées de ville , les Dourdannais découvriront bientôt les panneaux  : Dourdan, cité qui aime et protège l’Abeille.